COVID-19 - Secours occasionnels en faveur des Français les plus vulnérables – l’Ambassade mobilisée à vos côtés

Deux types d’aides existent en faveur des Français les plus vulnérables. L’Ambassade de France peut verser une aide ponctuelle destinée aux plus démunis, le secours occasionnel de solidarité. L’Association d’Entraide des Français au Cambodge (AEFC), Organisme local d’entraide solidaire, propose également des aides exceptionnelles, sur subvention du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères.

Les demandeurs peuvent choisir librement leur interlocuteur (ambassade ou AEFC) pour l’accès à l’aide spéciale Covid-19. Il est possible de faire appel aux deux. En choisissant l’ambassade, ils se verront appliquer les critères d’attribution et les règles de calcul énoncés ci-dessous (100.20 € pour le foyer et 66.80 € par enfant à charge). L’AEFC, qui n’est pas tenue d’appliquer les mêmes règles de calculs, peut se montrer plus large dans l’attribution des aides.

1/ Aides délivrées par l’Ambassade :

A l’instar de l’aide exceptionnelle de solidarité versée aux foyers les plus modestes en France, annoncée le 15 avril dernier par le Gouvernement, la France a mis en place un secours occasionnel exceptionnel en faveur des Français de l’étranger les plus vulnérables, qui ont connu une perte ou une diminution conséquente de revenus du fait de la crise liée à la COVID19. Au regard de la persistance de la crise sanitaire et des difficultés que rencontrent de nombreux Français au Cambodge, l’Ambassade de France au Cambodge fait évoluer les règles d’attribution de ce secours occasionnel de solidarité (SOS), mis en place en avril dernier et qui a déjà fait l’objet d’une première vague d’assouplissements en juillet.

Jusqu’à présent, le secours occasionnel de solidarité ne pouvait être attribué qu’une seule fois, à l’instar de l’aide exceptionnelle de solidarité versée aux foyers les plus modestes en France, dont il s’est inspiré. Ce caractère ponctuel est dorénavant abandonné. Le secours occasionnel de solidarité pourra être versé jusqu’à quatre fois d’ici fin 2020, à un rythme mensuel, que le demandeur en ait déjà bénéficié ou pas. Les versements groupés (quatre mois en une seule fois, deux mois plus deux mois …) ne sont pas autorisés.

Les justificatifs devront être produits pour le versement du premier secours occasionnel de solidarité. Une attestation sur l’honneur indiquant l’absence de changement de situation suffira pour le versement des aides en octobre, novembre et décembre.

Un réexamen de la situation, fin décembre, permettra de décider de la reconduction, évolution ou abandon du dispositif.

Le montant du secours occasionnel de solidarité, qui pourra être versé mensuellement, est pour le Cambodge de 100.20 € pour le foyer et de 66.80 € par enfant à charge.

Le calcul de ces montants s’inspire des dispositions du communiqué gouvernemental, à savoir l’attribution d’une aide de 150 € par ménage et d’un supplément par enfant en charge de 100 €, aux ménages les plus démunis en France. Ces montants sont pondérés par les montants des taux de base des postes tels qu’ils ont été validés par la Commission permanente pour la protection sociale des Français de l’étranger le 13 mars dernier.

Pour en bénéficier, les requérants doivent :

- être Français et inscrits sur le registre mondial des Français établis hors de France (i.e. inscription consulaire) ;
- pouvoir démontrer une perte conséquente de revenus en lien direct avec la crise du COVID19 ;

Si vous êtes dans cette situation et souhaitez déposer une demande, nous vous invitons à compléter le formulaire de demande et à nous l’adresser à : consulat.phnom-penh-amba@diplomatie.gouv.fr

2/ Aides délivrées par l’AEFC :

L’Association d’Entraide des Français au Cambodge est un organisme local d’entraide solidaire (OLES) actif au Cambodge, à Phnom Penh et en province, reconnu et subventionné par l’Ambassade de France au Cambodge.

Une convention de subvention de 30.000 euros, puis une seconde convention de subvention de 30 000 euros, ont été signées le 29 mai puis le 25 août entre Mme l’Ambassadrice de France au Cambodge, Eva Nguyen Binh, et le Président de l’AEFC, Jean-Claude Garen.

Le dispositif d’aides spéciales Covid-19 mis en place par l’AEFC repose sur une aide de 300 USD par foyer+ 100 USD par enfant Français mineur à charge au Cambodge.

Ce dispositif vient en complément de celui proposé par l’ambassade, les deux pouvant se cumuler.

Pour contacter l’AEFC, merci d’écrire à aefc@aefcambodge.com

Dernière modification : 07/09/2020

Haut de page