Cérémonie de signature de l’avenant à la Convention entre l’Institut Pasteur et le gouvernement cambodgien

JPEG

A l’occasion de l’anniversaire des 60 ans de présence de l’Institut Pasteur au Cambodge, le Pr Alice Dautry, Directrice Générale de l’Institut Pasteur, a signé avec S.E. Keat Chhon, Vice Premier Ministre, Ministre de l’Economie et des Finances du Cambodge, et S.E. Mam Bunheng, Ministre de la Santé du Cambodge, l’avenant à la convention entre l’Institut Pasteur du Cambodge et le Gouvernement Royal du Cambodge. Grâce à cet accord, les activités de recherche et de formation de l’Institut Pasteur du Cambodge sont pérennisées sur le long terme.

L’Institut Pasteur, qui célèbre cette semaine les 60 ans de sa présence au Cambodge, est un partenaire essentiel du gouvernement dans les domaines de la recherche et de la formation en santé publique.

Cette nouvelle convention pérennise la présence de l’Institut Pasteur au Cambodge sur la longue durée (50 ans) et témoigne de l’intérêt et de la confiance que les autorités du Cambodge portent aux activités conduites par l’Institut Pasteur sur place. Enfin, ce document va permettre d’accompagner le développement du rôle de l’Institut Pasteur du Cambodge en tant que plate-forme régionale de recherche dans le domaine des maladies émergentes en Asie du Sud est.

L’Institut Pasteur du Cambodge a débuté cette semaine la construction d’un bâtiment dédié à la recherche sur les maladies émergentes (opérationnel début 2014). Ce projet résulte de la volonté d’institutions de recherche françaises d’associer leurs efforts dans le cadre de l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé.

A l’occasion des rencontres de la semaine, l’Institut Pasteur a reçu une subvention de 3,5 MUSD octroyée par l’Agence Française de Développement pour un projet régional de lutte contre l’apparition et la diffusion des maladies émergentes comme la dengue, le Chikungunya ou le paludisme en Asie du Sud est (projet ECOMORE).

Dernière modification : 14/06/2017

Haut de page