Conditions d’entrée au Cambodge

Dans le cadre de la réouverture progressive du pays, le Cambodge a assoupli, depuis le 15 novembre 2021, les conditions d’entrée sur son territoire pour tous les touristes et voyageurs internationaux selon les modalités suivantes (*) :

1. Les voyageurs entièrement vaccinés contre la COVID-19 doivent présenter, à leur arrivée, un certificat attestant la réalisation d’un schéma vaccinal complet, ainsi qu’un certificat de test COVID-19 négatif (test PCR) réalisé 72 heures avant leur arrivée et reconnu par l’autorité sanitaire de leur pays ou du dernier pays avant le départ pour le Cambodge. (Attention : la durée de validité du test de dépistage peut varier en fonction de la compagnie aérienne empruntée, de 48 heures à 72 heures avant le départ ; il convient donc de se rapprocher de celle-ci pour vérifier ce point). Un test rapide de COVID-19 (gratuit) sera imposé aux points d’entrée internationaux du pays. Si le résultat du test Covid-19 est négatif, les voyageurs ne sont pas tenus de se soumettre à une quarantaine et peuvent voyager librement dans tout le Cambodge. Si le test s’avère positif, ils seront orientés vers un centre de soins agréé par le ministère de la Santé.

2. Pour les voyageurs non vaccinés ou non complètement vaccinés, un test rapide COVID-19 obligatoire leur sera administré à l’entrée du pays. Si le résultat du test est négatif, ils seront tenus d’effectuer une quarantaine de 14 jours dans l’un des sept hôtels dédiés (Sofitel, Raffles, Marriott, Sokha, Himawari, Tokyo Inn, Olympia City) ou, à défaut, dans un hôtel choisi par les autorités cambodgiennes. Un deuxième PCR test est réalisé au 13e jour suivant l’arrivée. Il est un préalable obligatoire à la délivrance, par les autorités cambodgiennes, du certificat autorisant la sortie de quarantaine. Si le test s’avère positif, ils seront orientés vers un centre de soins agréé par le ministère de la Santé. A noter que les voyageurs dans cette catégorie doivent présenter une preuve de réservation d’hôtel pour la quarantaine. En l’absence de réservation, ils seront obligés de déposer une garantie de 2 000 USD pour couvrir toutes les dépenses liées à la quarantaine.

3. Tout voyage au Cambodge suppose la possession initiale d’un visa à obtenir en ligne via le site https://www.evisa.gov.kh/ ou auprès de l’ambassade ou du consulat général du Cambodge dans le pays de résidence, la délivrance de visas à l’arrivée étant toujours suspendue. Pour connaître les différents types de visa et les conditions de leur délivrance, consulter le site internet de l’ambassade du Cambodge à Paris. Les personnes détentrices d’un passeport exempt de visa peuvent se rendre librement au Cambodge.

4. Tous les voyageurs (à l’exception des détenteurs de passeport diplomatique avec un visa A et de passeport de service avec un visa B ainsi que les membres de leur famille) doivent prendre en charges tous les frais liés à leur traitement s’ils contractent la Covid-19 ou d’autres agents pathogènes.

Les voyageurs sont encouragés à souscrire une assurance COVID-19 auprès d’un consortium d’assurance représenté par Forte Insurance, via le site www.forteinsurance.com/covid-19-insurance/.

Il est signalé que tout voyageur arrivant au Cambodge est tenu de respecter les mesures sanitaires mises en place par les autorités locales, s’agissant notamment du port de masque dans les lieux publics. Tout contrevenant s’expose à une amende parfois très lourde, à une arrestation, voire à l’expulsion du pays. Il pourrait également subir un nouveau test de dépistage au virus SARS-CoV2 associé éventuellement à un test de dépistage de drogue (la consommation de drogue est interdite au Cambodge et conduit à une peine d’emprisonnement).

— 
(*) Face à la menace du variant Omicron, le Cambodge a décidé d’interdire provisoirement, depuis le 30 novembre 2021, l’accès sur son territoire à tout voyageur en provenance de 10 pays d’Afrique australe (Afrique du Sud, Angola, Botswana, Eswatini, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibie, Zambie et Zimbabwe) ou ayant voyagé dans ces pays dans une période de 3 semaines précédant l’arrivée dans le Royaume.

Dernière modification : 01/12/2021

Haut de page