Hommage national aux militaires français décédés au Mali

Lundi 25 novembre 2019, lors d’une opération visant un groupe armé terroriste au sud d’In Delimane dans le Liptako au Mali, 13 militaires français sont morts pour la France. Les capitaines MEGARD, GIREUD, FRISONROCHE, les lieutenants MORISSE, BOCKEL, l’adjudant-chef CARETTE, le brigadier-chef SALLES DE SAINT PAUL du 5e régiment d’hélicoptères de combat de Pau, le capitaine CHOMEL DE JARNIEU, le maréchal des logis-chef PROTIN, les maréchaux des logis SERRE, DUVAL du 4e régiment de chasseurs de Gap, le maréchal des logis- chef LEUSIE du 93e régiment d’artillerie de montagne de Varces et le sergent-chef JOUK du 2e régiment étranger de génie de Saint-Christol sont morts dans l’accomplissement de leur mission au sein de l’opération Barkhane.

Le Président de la République salue avec le plus grand respect la mémoire de ces militaires de l’armée de terre, tombés en opération et morts pour la France dans le dur combat contre le terrorisme au Sahel. Il s’incline devant la douleur de leurs familles et de leurs proches et leur adresse ses plus sincères condoléances, en les assurant de l’indéfectible solidarité de la Nation.

Le Président de la République exprime son soutien le plus total à leurs camarades de l’armée de terre et des armées françaises. Il tient à saluer le courage des militaires français engagés au Sahel et leur détermination à poursuivre leur mission. Il les assure de son entière confiance.

Dernière modification : 03/12/2019

Haut de page