Déclaration locale de l’Union européenne suite au verdict de la Cour d’Appel du 26 janvier 2015 (traduction non officielle)

La Délégation de l’Union Européenne publie cette déclaration en accord avec les Chefs de Mission européens au Cambodge.

JPEG

Les Chefs de Mission de l’UE à Phnom Penh font part de leur déception suite au verdict d’appel rendu lundi dernier à l’encontre des personnes reconnues coupables en Novembre 2014 dans le cadre de manifestations liées au conflit du Lac de Boeung Kak. Les peines prononcées en appel apparaissent toujours disproportionnées au regard des faits reprochés aux manifestants. Le Professeur Surya Subedi, Rapporteur Spécial des Nations unies sur les Droits de l’Homme au Cambodge, a ainsi indiqué le 23 janvier 2015, que cette affaire était perçue comme politiquement motivée. Comme l’a rappelé récemment le Premier Ministre à propos des trois lois fondamentales sur la justice, l’indépendance du système judiciaire est un élément essentiel au développement continu d’une société démocratique et ouverte.

Dernière modification : 14/06/2017

Haut de page