BIRDY, une étude conduite par l’Institut Pasteur sur l’antibio-résistance et les infections bactériennes chez les nouveaux-nés dans les pays à faible revenu

Chaque heure environ 200 nouveau-nés meurent dans le monde d’une infection bactérienne sévère dont la majorité dans les pays en développement et chaque année des centaines de milliers de personnes décèdent à cause d’infections résistantes aux antibiotiques. L’Organisation Mondiale de la Santé considère la résistance aux antibiotiques comme une menace pour la sécurité sanitaire mondiale en raison de sa vitesse de développement et sa propagation mondiale. Malgré cela, la surveillance et la recherche sur l’antibio-résistance se fait actuellement principalement dans les pays du Nord.

C’est dans ce contexte qu’a été conçue l’étude BIRDY « Bacterial Infection and Antibiotic Resistant Diseases Among Yong Children in Low Income Countries ».
Cette étude a pour objectif d’évaluer l’incidence des pathologies bactériennes sévères et leur résistance chez les enfants de la naissance à deux ans ainsi que leurs conséquences médico-économiques.

JPEG

L’étude BIRDY est une étude Internationale, coordonnée par l’Institut Pasteur de Paris et conduite dans trois Instituts Pasteur du Réseau International des Instituts Pasteur basés dans des pays en développement : Madagascar, Sénégal et Cambodge. Au Cambodge, elle est réalisée par l’Unité d’Epidémiologie et de Santé Publique et le Laboratoire d’Analyses Médicales de l’Institut Pasteur du Cambodge qui mettent leur expertise épidémiologique, bactériologique et médicale au bénéfice de la santé de la mère et de l’enfant. L’étude BIRDY bénéficie au Cambodge du soutien de la Fondation MSD Avenir. Ses partenaires locaux sont l’Hôpital Khméro-Soviétique et le centre de santé Steung Meanchey. Elle a déjà inclus 450 nourrissons et 700 seront suivis jusqu’à l’âge de 2 ans.

JPEG

Pour plus d’informations : http://www.birdyprogram.org/

Dernière modification : 14/06/2017

Haut de page