Good France 2016, c’est parti : inscriptions jusqu’au 17 décembre !

Après le succès de l’édition 2015, le Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, M. Laurent Fabius et le Chef Alain Ducasse lancent l’édition 2016 de Goût de France/Good France qui se déroulera le 21 mars, jour du printemps. Les candidatures sont à adresser d’ici le 17 décembre sur le site : www.goodfrance.com

JPEG

Après le succès de la première édition de l’opération Goût de France/Good France qui a réuni plus de 1 385 restaurateurs dans 133 pays autour du repas gastronomique français, le Ministre des Affaires étrangères et du Développement international. M. Laurent Fabius et le Chef français Alain Ducasse ont décidé de renouveler cette opération en 2016. Le dîner aura lieu cette année, le 21 mars, jour du printemps.

L’Ambassade de France invite les restaurateurs français du Cambodge à candidater avant le 17 décembre sur le site dédié : www.goodfrance.com

Informations pratiques sur les candidatures :

Un formulaire d’inscription est à disposition sur le site que les candidats doivent renseigner (coordonnées et menu). Le téléchargement d’un menu est obligatoire pour enregistrer définitivement la candidature des restaurateurs. Ce menu devra être renseigné en français et en khmer. Le menu proposé devra valoriser la gastronomie française dans toute sa diversité, avec la liberté pour chaque chef d’accorder sa proposition à son marché et à ses produits de qualité. Pour cette nouvelle édition Goût de / Good France, les menus devront s’articuler autour d’une recette inspirée du savoir-faire français selon le séquençage de plats suivant (consultez également http://be.france.fr/fr/gout-france-good-france/rubric/69838/participez-diner-gout-good-france) :

• Un "apéritif enrichi"
• Une entrée
• Un ou deux plats
• Une sélection de fromages
• Un dessert
• Des vins et du champagne français

Les candidatures seront ensuite soumises pour validation à un jury composé de chefs internationaux, parrainé par l’association du Collège Culinaire de France.

Chaque chef restera libre d’adapter ses plats à son marché et ses produits. En 2016, l’accent est mis sur les recettes inspirées du savoir-faire français, que devront mettre en valeur le ou les plats de résistance.

Dernière modification : 14/06/2017

Haut de page