Journée Alumni STEM à l’ITC - Discours de cloture (04/11/16)

JPEG

Excellence, Docteur Hang Chuon Naron, ministre de l’Education, de la Jeunesse et des Sports,
Excellence M. OM Romny, recteur de l’Institut de Technologie du Cambodge,
Mesdames et Messieurs les professeurs,
Mesdames, Messieurs,
Chers alumni,
Cher étudiants,

Je souhaite tout d’abord remercier Son Excellence le recteur OM Romny de nous accueillir à l’Institut de Technologie du Cambodge pour cette journée consacrée aux Sciences et Technologies dans le cadre du réseau France Alumni. Voici tout juste un an que ce réseau a été lancé au Cambodge : quelle satisfaction pour nous de voir qu’il permet aujourd’hui de rassembler nombre de ses membres et partenaires dans un prestigieux établissement d’enseignement supérieur comme l’Institut de Technologie du Cambodge. J’y vois une marque de sa vitalité et de son succès.

J’ai dit « prestigieux établissement d’enseignement supérieur », mais je pourrai très prochainement ajouter « et de recherche » car l’Institut de Technologie du Cambodge occupera une place de premier plan dans l’école doctorale des Sciences qui est appelée à voir le jour. Cette école doctorale regroupera plusieurs universités œuvrant dans les domaines des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques, ou STIM selon l’acronyme français. Elle favorisera le développement de la recherche au Cambodge.

La recherche qui est d’ailleurs l’un des thèmes clés de cette journée « Recherche et Innovation » puisqu’il il n’y a pas d’innovation sans recherche.
Vous le savez, chers alumni, la France est un pays d’innovation. Le classement 2015 des 100 pays les plus innovants de Thomson Reuters classait notre pays comme la troisième terre d’innovation au monde. Nous sommes aussi parmi les pionniers de la recherche, et notamment en Sciences avec 13 médailles Fields et 35 Prix Nobel en Physique, Chimie et Sciences de la Santé.

Mais l’innovation et la recherche, ce ne sont pas que des chiffres et des classements et elles ne servent réellement que lorsque leurs fruits sont largement partagés et mis en réseau. C’est ainsi que dans le partenariat qui les lie, la France et le Cambodge travaillent ensemble à aller de l’avant et à innover. Cela se traduit par la présence dans le Royaume de plusieurs instituts de recherche français comme le CIRAD, l’ANRS et l’IRD, ou encore par des instituts cambodgiens hébergeant des chercheurs français, comme l’Institut Pasteur du Cambodge. Cela se traduit aussi par l’implantation d’entreprises françaises ici et qui, grâce notamment à la Chambre de Commerce et d’Industrie France-Cambodge, s’intègrent au milieu d’affaire cambodgien. La récente création de la French Tech au Cambodge relève de ce même mouvement de partage des connaissances et des savoir-faire et de création franco-cambodgienne.

Je tiens ici à remercier les entreprises françaises qui soutiennent le réseau France Alumni Cambodge et sa filière scientifique Alumni STEM. Je pense en particulier à Cambodia Airports, à Dassault Systèmes, à Europ-Continents, à Total ainsi qu’à Thalès France dont la représentante, Mme Martine Lapierre a fait le déplacement depuis la France pour assister à cet événement.

Ce réseau, chers alumni, est avant tout le vôtre. Il est votre outil d’influence, de rencontre et d’échange. Si je prends aujourd’hui la parole aux côtés de de Son Excellence le Docteur Hang Chuon Naron, lui-même diplômé d’une université française, c’est en tant que fervent soutien de France Alumni Cambodge. L’ambassade de France est en effet un partenaire de ce réseau, tout comme l’Institut de Technologie du Cambodge l’est devenu en accueillant cette manifestation en ses murs. Et ce réseau compte autant de partenaires qu’il a de membres ! Regardez comme il fédère, voyez le panel de personnalités et d’entreprises qu’il a su réunir aujourd’hui, grâce au travail de nombreux alumni au premier rang desquels figurent nos maîtres de cérémonie, le Dr Malyne NEANG et le Dr Darith PHAT ; qu’ils en soient remerciés.

Plus encore que cet événement, le réseau Alumni STEM se structure. J’ai ainsi le plaisir de vous annoncer la création d’un fonds destiné à l’innovation et à la recherche en Sciences. Ce fonds, hébergé par l’Agence Universitaire de la Francophonie, sera géré de manière collégiale par les alumni, l’ambassade de France, la Chambre de commerce et d’industrie France-Cambodge et de nombreux autres acteurs locaux des domaines de l’innovation et de la recherche scientifiques.

J’ai cru comprendre qu’il est question de la création d’une association « France Alumni STEM » pour continuer ce qui s’ébauche aujourd’hui. C’est une initiative que j’encourage vivement et que mes services et moi-même suivrons avec grand intérêt si elle se concrétise, ce que j’appelle de mes vœux.

Pour conclure, je voudrais exprimer mon appréciation la plus sincère à tous les sponsors et partenaires qui ont accepté de participer à cet événement et qui ont joué le jeu de la francophonie. Vous le savez, nous sommes attachés à notre langue, instrument de culture, de partage et de rayonnement, mais nous le sommes tout autant à la diversité culturelle qui doit permettre à toutes les identités de s’épanouir. Nous l’avons, je l’espère, montré aujourd’hui en traduisant toutes les interventions et en permettant à toutes les personnes intéressées par les Sciences au Cambodge, quelle que soit leur langue d’usage, de participer à cet événement. Un grand merci à tous nos partenaires qui illustrent de la plus belle des manières toute la vitalité de la francophonie.

Je vous remercie d’avoir participé à cette première et j’espère vous revoir bientôt pour un prochain événement Alumni STEM ou toute autre rencontre organisée dans le cadre plus général de France Alumni.

Je vous remercie.

Dernière modification : 07/11/2016

Haut de page