Nouveaux équipements de formation des étudiants de l’USS

L’Université des Sciences de la Santé se dote de deux nouveaux équipements financés par la France pour améliorer la formation et l’évaluation des étudiants en médecine. Cette contribution illustre l’engagement de longue date de la France en faveur du développement des ressources humaines au Cambodge, domaine qui constitue un des axes prioritaires de la coopération entre les deux pays.


Le 14 janvier 2016, l’Université des Sciences de la Santé a inauguré son nouveau « laboratoire de simulation » et son « centre d’examen informatisé ». La cérémonie était présidée par S.E Mam Bun Heng, Ministre de la Santé et S.E Jean-Claude Poimboeuf, Ambassadeur de France auprès du Royaume du Cambodge, en présence du Recteur de l’USS, le Professeur Saphonn Vonthanak, des doyens de l’USS et du personnel et des étudiants.

Le « laboratoire de simulation » est une salle de 700 m² répartie sur deux niveaux. Elle est conçue pour recréer l’environnement d’un hôpital ou d’un cabinet médical dans lequel des sessions de formation pratique sont organisées. La configuration du laboratoire de simulation peut être modifiée pour refléter différents environnements professionnels : un cabinet de consultation, une chambre d’hôpital, une salle d’opération ou d’accouchement ou une unité de réanimation. La France a co-financé avec l’USS et la fondation australienne « Fred Hollow » l’achat et l’installation des équipements de simulation du laboratoire.

Par ailleurs, la France a financé des missions d’expertise, de longue et courte durées, qui ont permis la formation aux techniques pédagogiques basées sur la simulation de plus de 60 jeunes formateurs issus de l’USS. Cet appui a rendu possible l’intégration de la simulation dans le cursus de formation des étudiants, le développement de scenarios de mise en situation ainsi que les retours d’expérience sur la pratique professionnelle des étudiants. Les 3 000 étudiants de la Faculté de Médecine seront les principaux utilisateurs de ce nouvel équipement même si des sessions de formation interdisciplinaire seront également organisées dans l’optique de renforcer le travail en équipe entre les 3 facultés de l’USS (soit un total de 7 000 étudiants en 2015).

Un “Centre d’examen informatisé” de 350 m² a également été inauguré à cette occasion. Il est équipé d’un serveur sécurisé relié à 130 ordinateurs et est destiné à assurer la confidentialité et la fiabilité des examens. L’identification des candidats sera effectuée par empreinte digitale et les sujets seront déterminés de manière aléatoire. Les résultats seront également connus immédiatement après l’examen. Ce centre représente donc une importante contribution aux efforts actuels du Gouvernement pour lutter contre la fraude et la corruption dans l’enseignement supérieur. La France a financé l’acquisition des équipements informatiques avec le soutien de l’USS et de la fondation américaine « China Medical Board ». La France a également soutenu la formation des enseignants à l’utilisation de ces nouveaux équipements pour renforcer la qualité du contenu des examens écrits.

L’ensemble de ces interventions s’inscrit dans le cadre du projet de soutien à l’amélioration et au renforcement de la qualité de la formation des professionnels de santé de l’USS financé à hauteur de 800 000€ par la France. Ce secteur constitue une des priorités de la coopération entre la France et le Cambodge.

Depuis 1996, plus de 600 professionnels de santé cambodgiens ont reçu une bourse qui leur a permis de poursuivre une formation dans les hôpitaux français, pour des durées comprises entre 3 mois et 3 ans.

Voir aussi :
- Le discours de l’Ambassadeur de France
- Les vidéos sur les nouveaux équipements

Dernière modification : 14/06/2017

Haut de page