Premier entretien de l’Ambassadrice de France au Cambodge avec Son Excellence Monsieur PRAK Sokhonn, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale - 13 juillet 2017

JPEG

A l’occasion de son premier entretien avec Son Excellence Monsieur PRAK Sokhonn, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, l’Ambassadrice de France au Cambodge, Mme Eva Nguyen Binh, s’est réjoui de l’excellente relation entre le Cambodge et la France et a remercié le Ministre d’Etat pour sa contribution à notre coopération. Elle a notamment salué sa visite officielle à Paris en novembre 2016, la co-organisation des commémorations du 50ème anniversaire de la visite au Cambodge du général de Gaulle et du 25ème anniversaire des Accords de Paris en octobre 2016.

L’Ambassadrice a souligné que l’une des priorités du Président de la République, Emmanuel Macron, était la lutte contre le changement climatique. La présence de Sa Majesté le Roi Norodom Sihamoni de même que la ratification par le Cambodge de l’Accord de Paris avaient été très appréciées par la France.

S’agissant des élections municipales qui se sont déroulées au Cambodge le 4 juin 2017, l’Ambassadrice a salué la maîtrise du processus électoral par la Commission nationale électorale et a encouragé l’ensemble des parties à un dialogue apaisé et constructif dans la perspective des élections législatives de juillet 2018.

La poursuite et l’approfondissement de la coopération constituait également un enjeu majeur pour la relation bilatérale. A ce titre, l’ouverture au Cambodge d’un bureau de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) était une bonne évolution. Sur la restauration et valorisation du patrimoine, le dernier comité technique CIC-Angkor avait été productif. Cela augurait d’une collaboration fructueuse en amont du 25e anniversaire de l’inscription des temples d’Angkor au patrimoine mondial de l’UNESCO (2017) et de la création du CIC (2018).

S’agissant de la préparation des unités cambodgiennes engagées dans les opérations de maintien de la paix, notamment dans l’espace francophone, l’Ambassadrice a salué le travail accompli par le Ministre d’Etat en sa capacité de Président du comité de coordination national pour l’envoi de troupes dans le cadre des opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

La France continuerait d’appuyer le Cambodge dans le domaine de la formation des ressources humaines (mobilité étudiante, formation à la recherche, langue française) ainsi que du développement des infrastructures, de l’agriculture et du développement rural et à la formation professionnelle dans les secteurs de la confection et du tourisme, par le biais de l’Agence française de développement.

La France soutient les Chambres extraordinaires au sein des Tribunaux Cambodgiens (CETC) et un mémorial aux victimes des déplacements forcés, projet de réparation morale et collective, inscrit dans le verdict du procès 001/02 rendu le 7 août 2014, sera inauguré prochainement.

L’Ambassadrice a réitéré l’appui de la France aux travaux du Comité conjoint des frontières Cambodge-Vietnam par le recours à l’expertise de l’IGN selon des termes de référence et des modalités laissées à l’appréciation des deux parties concernées.
Elle a salué la progression du commerce bilatéral et l’arrivée de nouveaux grands groupes. L’engagement au Cambodge des entreprises françaises depuis de nombreuses années, la qualité de leurs services ainsi que le caractère innovant de certains projets (comme des projets franco-chinois) étaient remarquables.

L’Ambassadrice a appelé les autorités cambodgiennes à renforcer la sécurisation des investissements et les processus de concertation et de prise de décision.

Dernière modification : 14/07/2017

Haut de page