Remise des insignes de Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques à Mme NEANG Phalla

JPEG

Le 17 février 2016, M. Jean-Claude POIMBOEUF, Ambassadeur de France au Cambodge, a remis les insignes de Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques à Mme NEANG Phalla, formatrice au sein de l’école de Krousar Thmey et coordonnatrice du programme national "Education pour les non-voyants". La cérémonie s’est déroulée à l’occasion du 25è anniversaire de la fondation de Krousar Thmey, en présence de Sa Majesté le Roi Norodom Sihamoni, de Son Excellence Samdech Sar Kheng et de plusieurs membres du gouvernement Royal, ainsi que du Président et fondateur de l’association, M. Benoît Duchâteau-Arminjon.

JPEG

L’Ambassadeur a retracé le remarquable parcours de Mme NEANG Phalla, tout entier axé autour de l’éducation des enfants déficients visuels.

Fuyant le régime des Khmers rouges, Mme NEANG, a d’abord suivi des formations organisées par les Nations unies dans un camp de réfugiés en Thaïlande avant d’enseigner et de diriger l’école pour les malvoyants du camp. Rentrée en 1991 au Cambodge, Mme NEANG Phalla est entrée en contact avec Krousar Thmey pour aider à l’éducation des enfants déficients visuels et développer un programme d’éducation spécialisée. Cette coopération a débouché sur l’ouverture, en 1993, de la première école pour déficients visuels au Cambodge. Mme NEANG Phalla est ainsi devenue la première enseignante de Braille dans le pays, contribuant au développement de la version khmère.

Son travail et son engagement ont été salués au niveau international, Mme NEANG Phalla ayant été l’une des dix finalistes du prix « Global Teacher Prize » récompensant les personnes investies dans des programmes éducatifs remarquables. L’écho recueilli au Cambodge par cette distinction a suscité une grande fierté au sein du peuple cambodgien et de ses plus hauts représentants.

Sa nomination au sein de l’ordre des Palmes académiques s’inscrit donc dans ce parcours exemplaire et constitue un témoignage de reconnaissance de la France, ainsi qu’un hommage à une enseignante et une femme au parcours personnel et professionnel extraordinaires.

Les Palmes académiques sont une des plus anciennes distinctions honorifiques de la République Française, puisqu’elles ont été instituées par Napoléon Ier en 1808 pour honorer les membres de l’Université. Elles ont été étendues à partir de 1866 à des personnes non enseignantes ayant rendu des services éminents à l’éducation.

Voir le discours de l’Ambassadeur

Dernière modification : 14/06/2017

Haut de page