Permis de conduire

Les autorités consulaires n’ont aucune compétence en matière de permis de conduire, hormis celle de recueillir les déclarations de perte ou de vol.

En cas de vol ou perte du permis français au Cambodge, après déclaration à la section consulaire, il convient lors de votre retour en France de contacter la préfecture ayant délivré le permis volé ou perdu en d’en demander un duplicata.

Exception : Le 1er juillet 2016 est entré en vigueur le décret n° 2016-347 du 22 mars 2016 facilitant le renouvellement du permis de conduire français de certains usagers établis à l’étranger.

Ceux-ci peuvent prétendre au renouvellement de leur permis de conduire français en cas de perte, vol ou détérioration, ainsi qu’à la délivrance d’un permis de conduire international, dès lors qu’ils résidaient antérieurement en France et qu’ils peuvent justifier leur situation.

Sont éligibles à ce nouveau dispositif :
- les étudiants ;
- les usagers en formation, en stage ou en mission à durée déterminée ;
- les titulaires de titres de séjour spéciaux ;
- les usagers installés à l’étranger depuis moins de six mois (185 jours).

Il appartient à l’usager d’envoyer sa demande de duplicata à la préfecture qui a délivré le permis.
Le rôle de la section consulaire se limite à :
- Informer les usagers de la procédure à suivre
- Saisir la déclaration de perte/vol
- Remettre aux usagers les permis français ou internationaux qui lui parviennent par la valise diplomatique

Télécharger :
- Formulaire de demande de permis de conduire
- Le permis de conduire à l’étranger : comment ça marche ?

Conduire au Cambodge

Les usagers résidents et installés au Cambodge depuis plus de 6 mois doivent demander un permis de conduire délivré par les autorités locales pour pouvoir légalement conduire dans le pays. (contact : Department of Public Works and Transport – www.mpwt.gov.kh)

Dernière modification : 19/06/2017

Haut de page